Imaginaire Exotique et Oriental

L’architecture d’Oria

45

Marius Bernard, Autour de la Méditerranée. Les côtes latines. L’Italie (de Vintimille à Venise), Paris, H. Laurens, 1897, p. 311-312 : Voici Oria avec ses murs découpés en créneaux, ses tours carrées ou rondes, son castello démantelé, son dôme faïencé de couleur. Et entre les villages qui, jusqu’à Brindisi, se succèdent dans une région verdoyante, blanchissent, souvenir des côtes barbaresques et des campagnes andalouses, des maisons et des fermes dont l’aspect bizarre, imprévu, nous surprend comme une chose brusquement révélée, curiosité dont nul ne nous parla et dont l’apparition typique donne au pays, l’un des plus jolis de la péninsule, un cachet tout particulier, une physionomie toute propre et trop ignorée des artistes en quête de motifs originaux et caractéristiques.

D’une blancheur éblouissante, algérienne, ce sont, toutes neuves en apparence, des bâtisses cubiques et d’une simplicité étonnante.

Suivez les itinéraires de l'imaginaire français

Un itinéraire proposé selon les catégories de l’imaginaire français des Pouilles.